Mes 4 Ans À L’université.

 

Je vais EVIDEMMENT commencer cet article par dire que j’ai eu l’énorme chance de pouvoir faire des études qui me plaisent, dans ma ville, sans avoir à bouger de chez mes parents et pour la coquette somme d’environ 0€. On a la chance immense en France de pouvoir faire des grandes études gratuitement, ou alors, quand on est pas boursier (c’est à dire quand on ne touche pas une aide de l’état qui est calculée selon le revenu de nos parents) environ 100€ par an je crois. Bien évidemment je ne vais pas cracher sur ça et on a beau se plaindre de tout ce qui ne va pas dans les universités, nous au moins on s’endette pas sur 30 ans ou alors on ne va pas dans une université à 15 000$ le semestre. Cela étant dit, l’université est évidemment très bien, mais étant du domaine publique, ce n’est pas là que vous allez être le mieux entouré et le mieux aider dans vos choix et vos démarches..

 

 

J’ai fait des études dans le domaine des langues, en Langues Etrangères Appliquées plus particulièrement. En gros, j’aime un peu tout. Quand j’ai été au salon des étudiants (qui se déroule dans tous les grandes villes généralement en début d’année, à partir de Février / Mars), j’ai découvert la formation L.E.A., et j’ai découvert que ça réunissait tout ce que j’aimais bien dans les études : j’aime bien l’histoire et j’adore apprendre l’histoire des pays, j’aime bien l’économie mais sans plus, juste savoir un minimum comment fonctionne économiquement un pays est intéressant, j’aime beaucoup le droit parce que c’est ce qu’il y a de plus utile dans la vie quotidienne je trouve, mais pas de là à en faire des études pendant 5 ans, et j’adore évidemment les langues étrangères et je les parlent dans ma vie quotidienne. Alors, me diriger vers la LEA était le parcours parfait pour moi. Je suis entrée à l’université en Septembre 2015 et j’ai directement tout adoré.

J’ai passé 4 ans à l’université parce que j’ai dû repasser mon premier semestre de L3 à cause des blocus en début d’année 2018. Oui, vous avez bien entendu, les gens qui s’amusaient à bloquer la fac m’ont fait redoubler ma dernière année, comment vous dire que déjà j’avais la haine quand ils ont commencé à bloquer, mais alors LÀ, j’avais envie de leur arracher les dents unes à unes (cordialement). En même temps que repasser mon semestre de L3, je me suis inscrite en Lettres, Littérature et Civilisations Etrangères, histoire d’apprendre d’autre chose aussi, mais cela a été une erreur, je n’ai pas du tout aimer, et j’ai fini par arrêter d’aller en cours!

 

Pour voir la maquette de l’université de Nantes, cliquez ici.

 

Je suis entrée à la fac avant la nouvelle reforme, maintenant, le premier semestre en langues est commun à la LEA et à LLCE, comme ça vous avez quelques mois en plus pour choisir ce que vous voulez faire, ce qui est très cool je trouve! En LEA on est pas beaucoup et la plus grande majorité sont des gens qui viennent de filière ES ou de filière L. Je venais d’une filière Littéraire, alors les langues ont été vite maitrisés mais l’économie ça à été un autre sujet. L’économie en LEA c’est un peu les sujets qu’on avait en SES en seconde, mais en plus approfondi. On ne va pas développer de fou mais on va aller plus en détail. Une de mes matière préférée en LEA a été le droit, j’ai fait du droit des contrats, droit du travail, droit international, droit de la concurrence et droit des affaires. Le droit du travail a été le plus intéressant selon moi, c’est toujours utile de savoir comment fonctionne une entreprise et ce que ton patron à le droit de faire ou non. J’ai aussi beaucoup aimé l’histoire, autrement appelée civilisation, j’ai appris la civilisation britannique et américaine, la civilisation Espagnole et d’Amérique Latine, et également la civilisation Portugaise et Brésilienne. Parce que oui, j’ai fait un parcours trilingue (quelle bonne idée j’ai eu n’est-ce pas!).

Les options :

Quand on entre en LEA on peut choisir soit une troisième langue débutante en plus de l’anglais obligatoire et la seconde langue non débutante de son choix. J’ai choisi Portugais parce que c’est la langue qui m’intéressait le plus. Autrement, il y avait Russe, Chinois, Japonais, Allemand ou Arabe. Si on ne choisi pas de troisième langue, alors on peut choisir de faire du sport pendant un semestre puis un approfondissement dans l’autre. Comment vous dire que le sport et moi ça fait 4 alors c’était hors de question !

Pour ce qui est des langues et des cours de langues que l’on a, voilà comment ça se présente (par semaine):

L’anglais :

  • 1h d’oral d’anglais, par petit groupe de 10 à 15 personnes, que l’on appelle les TP. On fait des présentations oral ou alors on parle de la culture anglophone. Les profs qui nous font les cours sont tous des profs natifs anglophone et parlent très peu français, alors on à pas trop le choix de se débrouiller!
  • 1h de civilisation britannique ou américaine, souvent c’est l’un pendant le premier semestre et l’autre pendant le deuxième semestre, en CM.
  • 2h d’anglais spécialisé : l’anglais normal, comme on fait en cours depuis le collège. Selon les profs, on peut aussi faire de la traduction Thème / Version. (Thème : de l’anglais vers le français; version : du français vers l’anglais)  Cela passe à 3h en L2 et L3. Cours en TD.
  • Seulement en L3 : un cours de traduction oral d’une heure, toujours pas groupe de 10 à 15 personnes. Vous savez quand les stars sont invitées sur les plateaux télé ou à la radio et que pendant qu’elle parle une personne est en train de traduire en français EN MÊME TEMPS qu’elle ce qu’elle dit ? Et ben c’est exactement pareil, on a un texte, souvent une interview, que l’on doit traduire en simultané. C’était le meilleur cour pour moi parce que j’ai adoré le faire, surtout en anglais, et je me suis rendu compte que c’était trop trop dur à faire, écouter puis traduire en même temps..

L’espagnol (ou la deuxième langue non débutante) :

  • Exactement pareil que l’anglais pour l’oral, en TP par petit groupe
  • Pareil que pour la civilisation anglaise, sauf en civilisation espagnole puis civilisation d’Amérique Latine, en CM
  • 2h de traduction, du thème et de la version encore une fois. Des fois ce sont 2h d’affilé avec les même profs, des fois ça sera 2h étalées sur la semaine avec 2 profs différents.
  • 1h d’espagnol spécialisé, pareil que pour l’anglais encore une fois.
  • En L3 : 1h de traduction oral en petit comité, le cours horrible car les espagnols parlent beaucoup trop vite !!

Le Portugais (ou la troisième langue débutante) :

  • 1h d’oral, où on apprend surtout à bien prononcé les mots, et où on apprend les phrases et mots basiques.
  • 1h de civilisation Portugaise puis Brésilienne, en Portugais (lol, on comprenait 1 mot sur 8)
  • 2h de traduction thème / Version.
  • 2h de portugais spécialisé où on apprenait les basiques de la langues, mais on a super super vite progressé !
  • Pour la L3 je ne peux pas  vous dire car j’ai arrêté le portugais à la fin de ma L2. Beaucoup de choses se sont passés ces deux années entres les profs et les élèves et j’ai pris beaucoup de choses pour moi, je ne voulais plus continuer.

Bien évidemment, je ne l’ai pas précisé partout mais touts ces cours n’ont pas lieu en Français, ils sont tout dans la langue parlée, et on doit également poser les questions dans cette même langue !

Pour le reste des matières, cela change en fonction des semestres et des années, mais je vous laisserais aller vous renseigner sur la maquette. Si vous avez quelconques question sur mon parcours, n’hésitez surtout pas à me les poser en commentaire, je serais plus que ravie de vous répondre

 

 

 

 

La Licence LEA est la licence que je recommande à tous les curieux, qui sont évidemment fan de langues parce que comme je vous l’ai dit, on fait toutes les matières mais dans toutes les langues mais qui ne savent pas trop vers où aller. La LEA débouche évidemment sur un master en commerce international, qui est très bien réputé à Nantes, si vous voulez travailler dans la logistique, l’import export ou le commerce plus tard. En gros, mon diplôme est presque équivalent à un diplôme d’un étudiant en école de commerce, avec des choses en plus et des choses en moins.

Le bilan de mes 4 années est assez mitigé : je suis trop reconnaissante d’avoir pu étudier gratuitement et faire ce qui m’a plu mais si vous n’aimez pas être laissé en liberté et que vous voulez faire une formation particulière, tournez vous vers une école privée, oui c’est cher, elles ne sont pas toutes reconnues par l’état mais au moins vous serez dans un environnement qui vous plait et c’est le principal. Je me suis sentie très bien au début à  l’université puis il y a eu ces histoires avec les enseignants de Portugais et les élèves, et puis le fait qu’on a beau se battre pour aller faire des réclamations et aller voir la scolarité, ils ne bougeront jamais leur petit doigt. J’ai été très très ravie de quitter l’université et de ne plus jamais y revenir.

Partager: