Et Si On Faisait Attention À Notre Consommation ?

Depuis maintenant quelques mois, je me tourne de plus en plus vers une consommation responsable. Depuis petite je suis une personne qui dépense, dès que j’avais de l’argent de poche à mon anniversaire ou à Noël, la semaine d’après, cet argent n’existait plus, il avait été dépensé dans des tas de choses plus inutiles les unes que les autres, des jouets, des vêtements que je ne portais qu’une fois, ou le pire : des vernis à ongles. Ca a été ma GRANDE passion pendant plusieurs années, alors que je n’en mettais pas forcément toutes les semaines… Le fléau de la dépense inutile, ou acheter “parce que c’est en solde” ou “non, mais je t’assure, c’est une bonne affaire”, alors qu’on en a absolument pas besoin.. En fait, pourquoi? Pourquoi aujourd’hui, notre consommation quotidienne est exorbitante? Et quand je parle de notre consommation, je parle aussi bien de vêtements comme de nourriture, et de tout en fait. On a toujours besoin de plus, on n’est jamais satisfait de ce que l’on a…

Alors attention, je ne vis pas dans un monde minimalisme avec le minimum de chose possible. Tout simplement parce que moi aussi je suis cliente, je suis emballée par certains packagings de produits, ou par le marketing des fois excellemment réfléchi de certaines marques, qui nous fait forcément envie d’acheter!

 

Une des choses qui m’a permit de réduire largement ma consommation a été de commencer une garde robe capsule. Avant, j’achetais les t-shirt que je trouvais sympas sur les autres, sans même réfléchir si ça allait m’aller, et surtout, si j’allais le porter. Et au final, je me retrouvais dans ma garde robe avec 40 t-shirts qui se ressemblaient tous, alors que j’en portait que 10. Mais ça me faisait tellement plaisir de voir tous ces vêtements empilés, des vêtements, et encore des vêtements! Je me sentais trop bien quand j’ouvrais mon placard, de me dire que j’avais tout ça à porter… Au final, je portais que 50% de ma garde robe. Alors, en Juin dernier, j’ai mis à vendre, recyclé, donné à H&M ou demander à ma maman si ça l’intéressait, les vêtements que je n’aimait plus, que je ne portais pas, ou plus. D’ailleurs, si vous aussi vous voulez vous lancer, mon article sur ma garde robe capsule va sûrement vous aider !

Aujourd’hui, certaines marques sont devenues de plus en plus éthiques, avec des produits fabriqués à partir d’anciens vêtements eux même recyclés, ce qui, je trouve, est une superbe idée! H&M fait d’ailleurs cela. Et même si H&M est quand même une entreprise de Fast-fashion (c’est à dire qu’elle produit des collections à tout va, et que c’est super polluant), c’est mieux d’avoir initié ce projet, plutôt que de ne rien faire du tout. Aujourd’hui, j’essaie d’éviter un maximum déjà, d’acheter des vêtements quand j’en ai pas besoin, mais en plus, de consommer dans des entreprises de Fast-fashion comme Zara, Pimkie, Bershka, Bizzbee, Camaïeu, H&M, Topshop, etc etc.

 

 


Mes conseils pour diminuer notre consommation

 

 

Faire des semaines menus. J’habite encore chez mes parents, alors je m’adapte et c’est tout à fait normal, je n’ai pas mon mot à dire, à part quand ils me demandent ce que je veux manger tel ou tel jour. Par contre, je pense que quand je serais indépendante, je me ferais des plannings pour planifier mes repars de la semaine.. Déjà parce que j’adore faire des listes, des plannings, noter tous mes rendez vous dans mon calendrier parce que je suis vachement mieux organisée comme ça, et aussi parce qu’au niveau de la liste de courses, je m’en sortirais mieux je pense. J’aurais simplement à ouvrir mes livres de cuisine, choisir ce que je veux faire tel ou tel soir, en fonction de mes horaires de la journée, si je termine à 19h le soir, je ne vais pas faire un repas super élaboré et compliqué parce que j’aurais la flemme, et aussi parce que pas trop envie de manger à 22h le soir! Par contre, si j’ai mon après midi de libre, je pourrais tenter de faire des lasagnes ou plats plus longs à préparer. C’est bien aussi de comptabiliser les restes qu’il y aura à finir. Chez moi, et ça a toujours été dans mon éducation (dieu merci) on ne jette pas la nourriture. Même si un reste une poignée de pâtes dans la casserole, on ne jette pas, on met tout dans une boite Tupperware et on garde pour le lendemain ou le sur-lendemain, ça peut tout à fait être remangé avec un peu de haricots verts, des petits poids ou des courgettes. Si vous préparez vos menus à l’avance en incorporant les restes, vous aurez une idée précise de la liste d’ingrédients qu’il vous faut et aussi de la quantité, comme ça, pas de gâchis en allant faire vos courses à l’impro un week end en était super déterminé à acheter plein de légumes, pour qu’au final ils pourrissent dans le bas du frigo… Un petit plus, sur les ordinateurs Apple et le logiciel Numbers, j’ai été fouiner et on nous propose un planning et un modèle de liste de course toute simple, je vous le partage, vous avez juste à cliquer ICI pour le télécharger!

 

 

Acheter que le nécéssaire. Je ne le répèterais jamais assez, surtout après ce week end de Black Friday qui est passé, ne pas acheter ce dont vous n’avez pas besoin! Ok, Asos faisait -20% sur tout le site, Mango -20% aussi, Hollister -25% sur toute la boutique, mais si vous n’avez besoin de rien, alors n’achetez pas. Personnellement, je suis aller faire les magasins ce week end et j’ai acheté uniquement un cadeau de Noël, un pull à H&M et une crème pour les mains chez l’Occitane (qui faisait également 20% sur toute la boutique, c’était super avantageux!) et c’est tout. Même si il y avait plein de petits pulls, chemises, baskets, bottines etc qui était super beaux, j’ai déjà ce qu’il me faut, et puis j’ai que 2 pieds, un corps, un visage, je ne peux pas tout porter d’un coup alors inutile d’avoir 60 pulls et 20 paires de bottines…

 

 

Eviter la fast fashion. Déjà, c’est quoi la (ou le ?) Fast-Fashion ? Comme je vous l’ai dit plus haut, les marques de fast fashion sont des marques plutôt accessibles qui produisent sans cesse de nouvelles collections, en s’inspirant de grandes marques de luxe. Le terme “fast-fashion” (donc en gros “mode rapide”) vient du fait que les vêtements sont portés une année, voire même qu’une saison et ensuite sont jetés car démodé ou déjà abîmé. À elle-même, la fast fashion consomme déjà 20% de la consommation d’eau mondiale, ce qui est énorme! Alors, si vraiment on peut éviter tout cela, ça serait vraiment bien pour notre planète !

 

 

Tournez vous vers des marques éthiques. Dans la lignée du précédent point, au lieu de vous tournez toujours vers les grands marques de Fast-Fashion, tournez-vous plutôt vers les marques plus éthiques, les marques qui utilisent soit des vêtements recyclés, des tissus recyclés ou des marques Made In France où les conditions de travail sont beaucoup mieux. Evidemment, qui dit marque éthique, dit marque plus onéreuse.. Evidemment, la main d’oeuvre française est plus chère, et les tissus recyclés sont plus chers également, mais c’est pour la bonne cause! Et puis, ce qu’il faut vous dire aussi, c’est que d’accord vous mettez 150€ dans un pull, mais il sera toujours aussi doux et toujours d’une super qualité après 5 ans dans votre garde robe, au lieu d’un vêtement qui, au bout du deuxième lavage commence à faire des peluches… Quelques marques éthiques :

  • Loom, un site de vêtements pour hommes.
  • La Gentle Factory, ce site vend uniquement des vêtements pour hommes.
  • La Maison Standard, une marque qui produit en toute petite quantité, avec 70% des vêtements fabriqués en Europe.
  • Le Basiq, une marque qui vend que des vêtements basiques, fait avec du coton biologique, et fabriqués en Inde.
  • Everlane, un site anglais qui est totalement transparent sur les coûts de fabrication de ses produits.

Triez, vendez, donnez. Déjà, ne jetez JAMAIS vos vêtements, c’est une règle d’or. S’ils ne vous vont plus et un peu démodés, alors allez les amener à une association, des gens qui n’ont pas les moyens d’acheter des vêtements seront plus qu’heureux avec! Si vous avez acheté ce vêtement et qu’au final vous n’être pas sûr, soit vous allez le ramener au magasin, soit vous le revendez sur des sites de vide dressing en ligne (Vinted, United Wardrobe, Depop ou encore Vestiaire Collective). Aussi, vous pouvez demander à des amies ou à votre famille si ces vêtements les intéressent! Avant de dire au revoir à un article, je demande toujours à ma maman si elle le veut, ça serait dommage de ne pas lui en faire profiter. Si c’est un vêtement qui vous suis depuis 7 ans, qu’il a des trous partout et qu’il en a vu de toutes les couleurs avec vous, ne le jetez pas non plus, vous pouvez le déchirer et en faire un chiffon, ou alors aller le recycler!

 

 

C’est important pour tout le monde de penser à notre consommation quotidienne. Et même si je parle principalement de vêtement dans cet article, il y a plein d’autre moyen de réduire par exemple le plastique, le carton, les déchets en général. Les vêtements sont ce qui me touche de plus près personnellement. Si vous avez d’autres moyens de réduire votre consommation, n’hésitez pas à les partager, ça pourra être utile pour tout le monde !

 


 

Partager: