Et Si On Commençait Par S’aimer Nous-Même, Avant D’aimer Les Autres?

 

On est en Février, c’est le mois de l’amour, hoooo que c’est beau! Dans 4 jours, c’est la Saint-Valentin, et quoi de mieux pour exprimer tout votre amour! On a souvent dans l’idée que le mois de Février c’est le mois de l’amour seulement envers son ou sa partenaire, dire je t’aime à son amoureux ou son amoureuse et voilà, bonne Saint-Valentin! Mais en fait non, les choses ont changé et j’en suis la plus ravie. N’oubliez jamais de dire ‘je t’aime’ à votre entourage, vos amis, et surtout votre famille, et montrez-leur! Mais, l’amour c’est pas seulement l’un envers l’autre, c’est aussi l’amour pour soi. J’ai toujours entendu dire qu’on se serait jamais capable d’aimer un ou une partenaire tant qu’on ne s’aimait pas soi-même, et je suis totalement d’accord avec ça!

 

Aimer son corps

Je n’ai jamais voulu ressembler à ces ‘fit-girls’ avec le corps parfait, des formes là où il faut, qui font du sport 4 fois par semaine, qui ont une alimentation parfaite, qui mangent que des fruits et des légumes verts! Absolument pas! J’ai toujours plus ou moins été à l’aise avec mon corps, j’ai la chance d’être fine sans grossir! Je ne mange pas HYPER équilibré, évidemment je mange des fruits parce que j’adoooooore les fruits, je mange aussi beaucoup de légumes mais je mange surtout des féculents, et aussi du gras! Bien sur, j’adore les nuggets, j’adore les hamburgers, j’adore les pizzas, j’adore aller manger au restaurant. Et je ne m’en prive pas, j’essaie au maximum de faire attention bien évidemment, j’ai beau être fine à l’extérieur mais ça doit être un sacré bazar à l’intérieur, d’autant plus que je ne fait pas du tout de sport… à part de la marche tous les jours dans les couloirs de l’université, vous me verrez pas dans les rue de Nantes en tenu de sport OULA non!! Mais, en vrai j’essaie de faire une petite séance de sport par-ci, par-là histoire de faire travailler tout ça, mais pas plus! J’aime bien aussi aller à la piscine, c’est un de mes sports préférés. En fait, le principal c’est que je me sente bien dans mon corps, et c’est le cas. Je ne me focalise pas du tout sur mes complexes, je ne me regarde pas du tout dans le miroir le soir en me disant « oula j’ai des grosses hanches » , « oula il y a un peu de gras là ». Evidemment il y a des petits trucs que j’aime pas chez moi, mais c’est la vie, je suis faite comme ça et puis on peut rien y faire (à part blâmer mes parents peut être?).

 

 

Ceci étant dit, il existe bien évidemment des solutions pour remédier à vos complexes. Je sais par exemple que si je n’aimais pas mon nez, j’investirai dans une rhinoplastie. Je ne suis pas contre la chirurgie, au contraire, la science à beaucoup avancée et si ça peut vous faire décomplexer, FONCEZ, ça ne vous fera que du bien. Chacun fait ce qu’il veut de son corps, vous êtes maître de vous même. Et personne n’a absolument rien à vous dire.

 

 

Laissez les autres tranquille !

Et si vous vous occupiez de vos affaires, pour une fois? Alors oui, on est tous tenté de juger les gens qui passent dans la rue, ou sur les réseaux « hooooo j’aime pas son manteau » , « ha j’aime pas comment elle est maquillée celle ci », « ho mon dieu trop de chirurgie, ses lèvres vont exploser ». Et si, EUX, ça ne les dérange pas, si eux ils aiment bien ce manteau ou ce maquillage? Elles l’ont choisi, et elles assument. Et c’est le plus important: assumer ses choix ! J’ai trop souvent fait mes choix en fonction des autres. Je me suis privée d’acheter des choses voire pire, de penser certaines choses parce que mes « copines » n’étaient pas d’accord avec moi, alors pour faire bien je suivais leurs opinions. Et j’ai longtemps été catégorisée comme la fille qui « suivait les autres », parce que je n’avais jamais mon propre avis. Mais en fait si, je l’ai mon avis, je l’ai toujours eu et j’ai toujours eu un fort caractère, la seule chose qui a changé, c’est qu’avant je n’osais pas l’exprimer.

 

Entourez vous de bonnes personnes 

En arrivant en seconde, j’ai eu un grand changement dans ma vie et j’ai rencontré des VRAIS amis, qui m’entourent encore aujourd’hui, 7 ans après. Des gens avec qui je pouvais être moi même, à qui je pouvais dire tout et n’importe quoi (surtout n’importe quoi !!), je pouvais rire, être en colère ou pleurer. C’est en étant entouré de bonnes personnes que j’ai vraiment vu un changement, je me sentais mieux moi même, dans ma peau. Certaines personnes de votre entourage peuvent être toxiques, et même si vous trouvez des excuses du style « oui mais c’est ma meilleure amie depuis 10 ans », ou alors « oui mais c’est ma tante quand même ». Et bien NON. Votre vraie meilleure amie ne doit pas passer son temps à vous rabaisser et vous dénigrer, sous prétexte qu’elle « fait attention à vous ». Votre tante ne doit pas critiquer chaque choix que vous faites dans votre vie. Apprenez à détecter les bonnes choses et les encouragements et détecter les reproches faites pour blesser. Comme je vous l’ai déjà dit dans l’article Positivity, la personne qui vous accompagnera jusqu’à la fin de votre vie : c’est vous, alors pensez à vous d’abord. C’est bien d’être égoïste des fois, ça fait du bien de ne pas penser aux autres tout le temps!

 

Partager: