Being A Tourist In My Own Town

Hum hello. Do you remember me? Welllllll, sorry for the lack of posts theses last couples of weeks…I have been quite busy with my studies and catching up with my friends / family. Anyway, I’m back now (yay!!) I have a lot of posts planned for you, can’t wait to show you everything. For the last few weeks, I haven’t had time to properly get out of my house for en entire day… Last week end, my friend from Paris came and visit me, since she had never seen Nantes, I decided to get her to see my beautiful city. It felt like being a tourist in my own town and GOD it feels so good to rediscover everything you’re so used to, but from a different point of view!

Heu, salut. Vous vous rappelez de moi? Bonnn, tout d’abord désolé pour le manque d’articles ces dernières semaines.. J’ai été pas mal occupée avec mes études, et j’ai également vu ma famille et mes amis que je n’avaient pas vu depuis longtemps. Mais je suis de retour (youpi!) avec pleins de nouveaux articles en préparation! Ces dernières semaines, je n’ai pas vraiment eu le temps de sortir de chez moi pendant toute une journée.. Alors, le week-end dernier quand une amie de Paris est venue me rendre visite, je lui ai fait visiter Nantes, car elle n’avait jamais vu. J’avais l’impression d’être une touriste dans ma ville, et MON DIEU ça fait tellement du bien de redécouvrir des endroits où j’ai tellement l’habitude d’aller, mais sous un autre point de vu! 

First of all, we did, OFC the most touristy thing in my city, the elephant. YUP, AN ELEPHANT. Not a real one, a wooden one, sooooo big and so cool!

En premier lieu, on a fait EVIDEMMENT, l’éléphant. OUI, UN ÉLÉPHANT. Pas un vrai évidemment, un en bois, super grand et super classe! 

After that, we just hang out in the town for the rest of the afternoon, enjoying the sun! Ofc, we just had to stop by at some shops because… why not?!

Ensuite, on s’est juste baladé dans la ville pour le reste de l’après midi, en profitant du soleil! Bien évidemment, on devait s’arrêter dans quelques boutiques, parce que… pourquoi pas?! 

Share: